Bienvenue à l'unité scoute de Waremme

L'unité scoute de Waremme

Le Staff

photo rien

Danois -
Fabrice Mignolet

Animateur d'unité

photo marsouin

Marsouin -
Olivier Gerardy

Équipier d'unité

photo rien

Fourmi -
Dirk Keldermans

Équipier d'unité

photo rien

Marouette -
Sandrine Gilson

Équipière d'unité

photo panda

Panda -
Thierry Bataille

Collaborateur d'unité

Pour contacter le staff d'unité par mail : unite@scoutswaremme.be

Un peu d'histoire

Ce que Baden Powell nous dit du scoutisme

Le scoutisme...

C'est permettre à chacun de vivre ses rêves, d'apprendre à grandir pour être prêt pour sa vie de citoyen.

En créant le scoutisme, j'ai tenté de créer un espace où, en petit groupe, on apprend à décider ce que l'on a envie de vivre concrètement.

Et, loin les beaux discours et les grandes théories, d'offrir un lieu où chacun peut s'éclater et apprendre par conséquence un maximum.

Pour terminer, j'aurais envie de dire deux choses :

D'abord, l'objectif que chaque scout devrait avoir est de laisser la terre un peu meilleure qu'on ne l'a trouvée. Ensuite, se rappeler que le scout se veut frère de tous et qu'en chacun de nous, il y a au moins 5% de bon.

Baden Powell

Lord Baden-Powell of Gilwell est né à Londres le 22 février 1857 (cette date est devenue la fête internationale des scouts). Son père est mort lorsqu’il n’avait que trois ans. Membre d’une famille de sept enfants, il apprit bien vite à se débrouiller seul.

En classe, Baden-Powell dessine admirablement bien des deux mains et pratique presque tous les sports possibles. Puis, il entre à l’école militaire et embrasse la carrière des armes. En 1899, la guerre des Boers (en Afrique du Sud) éclate. Baden-Powell est colonel et est chargé de défendre avec un seul bataillon la ville de Mafeking. Très vite, il se rend compte qu’il manque d’hommes. C’est alors qu’il fait appel à des jeunes qui occuperont diverses fonctions (e.a. éclaireur et messagers).

Rentré en Angleterre et émerveillé par le travail accompli par des “scouts” (mot anglais pour éclaireur), Baden-Powell groupa quelques jeunes dans les quartiers populaires de Londres et fonda ainsi une première troupe scoute.

Le premier camp sur l’île de Brownsea en 1907 fut un succès et encouragé par cette réussite, Baden-Powell fera paraître son livre “Scouting for Boys” et des troupes naissent partout en Grande-Bretagne. Baden-Powell se consacrera alors tout entier au mouvement scout.

En 1920, le premier Jamboree proclame Baden-Powell “chef scout du monde”.

En 1912, le scoutisme a fait son apparition en Belgique.

Après la guerre de 14-18, Baden-Powell vient en Belgique et y fonde le louvetisme et le clan (le clan, c’est à partir de la Jeune Equipe et les chefs s’appellent des routiers).

En 1929 Baden-Powell est anobli et reçoit le titre de Lord Baden Powell of Gilwell.

Il meurt en 1941 au Kenya où il s’était retiré. Il avait 84 ans.